Guérir son propre cœur

Français

La clé de la conscience

XVNT9835

Prenez un instant pour considérer cet organe vital… légèrement à gauche dans la région supérieure de notre torse, ce muscle agit comme une pompe, exerçant sa fonction vitale de contrôle de la circulation sanguine.  Du « Lub » « Dub » apaisant des valves qui s’ouvrent et se ferment lorsque nous sommes au repos, au « boom »  « boom » martelant lorsque nous nous exerçons pendant une activité physique, il bat rythmiquement …  Mais notre cœur est également responsable de notre conscience, de l’intégrité de notre esprit et de tous les facteurs qui en découlent ; la mémoire, le sommeil, la méditation, la capacité à être joyeux, la qualité de nos rêves et notre capacité à exercer du courage… Lorsqu’il est perçu, il peut être utilisé comme un métronome pendant le pranayama et la méditation et il est certainement influencé par de nombreux facteurs psychologiques, que nous en soyons conscients ou non… Le centre énergétique ou chakra Anahata associé au cœur se trouve à un niveau de conscience plus profond et plus subtil, en ligne avec la colonne vertébrale.  Un de mes professeurs m’a dit un jour qu’un « cœur brisé » émotionnellement (ou un chakra Anahata fermé) pouvait être réparé avec 3 heures de méditation, mais que c’était un peu comme si l’on courait un marathon à la meme vitesse que pour le 100M!  Voici donc un exercice pour renforcer le coeur qui ressemble un peu plus à une promenade dans le parc…

Depuis une position assise, debout ou couchée….., il suffit d’amener ses mains dans le Pronam Mudra (pose de prière) avec les pouces touchant le centre de la poitrine… Inspirez profondément.  Expirez et créez le son HAAAAAAAAAA, laissez progressivement les mains et les bras s’ouvrir, comme si vous allez étreindre un énorme chêne. Inspirez et ramenez les paumes au centre. Répétez  9 fois.

audio du cours collective du vendredi 5 Mars 2021 – Merci pour vos voix et coeur….

Concentrez-vous sur les vibrations sonores qui se réverbèrent dans la poitrine.  D’abord très physiquement dans toute la région thoracique, y compris le cœur, puis, avec un peu d’entraînement, en étant capable de sentir le chakra Anahata.  Faites attention à ne pas ouvrir la bouche trop largement, gardez le son internalisé, changez la note et la hauteur.  Vous finirez par trouver une note qui vous remplira de joie… c’est le début de la liberté.  Si vous trouvez le H difficile à prononcer, créez simplement le son AHHHHHHHHH à la place… Le coeur est lié à l’élément air, laissez l’exercice vous soulever….  A la fin, visualisez simplement votre coeur en train de sourire et affirmez.

Je m’aime et je m’accepte complètement – J’aime mon cœur…

Il serait peut-être plus sage pour les enseignants d’aujourd’hui de considérer les effets de l’éducation – pas seulement sur l’esprit de nos enfants, mais aussi sur leur cœur et de comprendre pleinement l’importance de la joie en classe.  Une humanité plus sage pourrait commencer à voir comment cet organe peut être utilisé comme un baromètre pour sentir les contre-vérités et, lorsqu’il est correctement tonifié, comme un guide pour exercer le courage intérieur (tiré du mot – Coeur) afin de créer un changement social… alors courage à vous toutes les mamans yogiques qui avez décidé de faire passer vos enfants en premier. ૐ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s