Un Cours En Miracles

English

Un Cours En Miracles

Rien de réel ne peut être menacé
Rien d’irréel n’existe
En cela réside la paix de Dieu

Chapiter 1
LA SIGNIFICATION DES MIRACLES

Il n’y a pas d’ordre de difficulté dans les miracles. Aucun n’est <> ni <> qu’un autre. Ils sont tous les mêmes. Toutes les expression d’amour sont maximales.
Les miracles comme tels n’ont pas d’importance. La seule chose qui importe, c’est leur Source, qui est bien au-delà de toute évaluation.
Les miracles, en tant qu’expressions d’amour, se produisent naturellement. Le vrai miracle est l’amour qui les inspire. En ce sens tout ce qui vient de l’amour est un miracle.
Tous les miracles signifient la vie, et Dieu est le Donneur de vie. Sa voix te dirigera très concrètement. Elle te dira tout ce que tu as besoin de savoir.
Les miracles sont des habitudes et devraient être involontaires. Ils ne devraient pas être sous un contrôle conscient. Des miracles choisis consciemment peuvent être mal dirigés.
Les miracles sont naturels. C’est lorsqu’ils ne se produisent pas que quelque chose ne va pas.
Chacun a droit aux miracles, mais une purification est d’abord nécessaire.
Les miracles sont guérisseurs parce qu’ils suppléent un manque; ils sont accomplis par ceux qui temporairement ont plus pour ceux qui temporairement ont moins.
Les miracles sont une sorte d’échange. Comme toutes les expression d’amour, qui sont toujours miraculeuses dans le vrai sens, l’échange renverse les lois physiques. Ils apportent plus d’amour à la fois au donneur et au receveur.
Utiliser les miracles comme des spectacles pour induire la croyance, c’est mal comprendre leur but.
La prière est le véhicule des miracles. C’est un moyen de communication de créer avec le créateur. C’est par la prière que l’amour est reçu, et c’est par les miracles que l’amour est exprimé.
Les miracles sont des pensées. Les pensées peuvent représenter le niveau inférieur ou corporel de l’expérience, ou le niveau supérieur ou spirituel de l’expérience. L’un fait le physique et l’autre crée le spirituel.
Les Miracles sont à la fois des commencements et des fins; ainsi ils altèrent l’ordre temporel. Ce sont toujours des affirmations de renaissance, qui semblent revenir en arrière mais en réalité vont en avant. Ils défont le passé dans le présent et ainsi libèrent le futur.
Les miracles rendent témoignage de la vérité. Ils sont convaincants parce qu’ils viennent de la conviction. Sans conviction ils dégénèrent en magie, laquelle est sans esprit et donc destructrice; ou plutôt, c’est l’utilisation non créatrice de l’esprit.
Chaque jour devrait être consacré aux miracles. Le but du temps est de te permettre d’apprendre comment utiliser le temps de façon constructive. C’est donc un mécanisme d’enseignement ainsi qu’un moyen de parvenir à une fin. Le temps cessera lorsqu’il ne sera plus d’aucune utilité pour faciliter l’apprentissage.
Les miracles sont des mécanismes d’enseignement servant à démontrer qu’il y a autant de bonheur à donneur et fournissent des forces au receveur simultanément.
Les miracle transcendent le corps. Ce sont des passages soudains dans l’invisibilité, loin du niveau corporel. C’est pourquoi ils guérissent.
Un miracle est un service. C’est le service maximal que tu puisses rendre à autrui. C’est une façon d’aimer ton prochain comme toi-même. Tu reconnais simultanément ta propre valeur et celle de ton prochain.
Les miracles rendent les esprits un en Dieu. Ils dépendent de la coopération parce que la Filialité est la somme de tout ce que Dieu a créé. Par conséquent, les miracles reflètent les lois de l’éternité et non celles du temps.
Les miracles réveillent à nouveau la conscience que le pur-esprit, et non le corps, est l’autel de la vérité. C’est cette re-connaissance qui mène au pouvoir guérisseur du miracle.
Les miracles sont des signes naturels de pardon. Par les miracles, tu acceptes le pardon de Dieu en l’étendant à autrui.
Les miracles ne sont associés à la peur qu’à cause de la croyance que les ténèbres peuvent cacher. Tu crois que ce que tes yeux physiques ne peuvent pas voir n’existe pas. Cela mène au déni de la vue spirituelle.
Les miracles réarrangent la perception et placent tous les niveaux en vraie perspective. Cela guérit parce que la maladie vient de confondre les niveaux.
Les miracles te permettent de guérir les malades et de ressusciter les morts parce que tu as toi-même fait la maladie et la mort et tu peux donc les abolir toutes les deux. Tu est un miracle, capable de créer à l’image de ton créateur. Tout le reste est ton propre cauchemar et n’existe pas. Seules les créations de lumière sont réelles.
Les miracles font partie d’un enchaînement de pardon qui, une fois complété, est l’Expiation. L’Expiation opère tout le temps et dans toutes les dimensions du temps.
Les miracles représentent la délivrance de la peur. <> signifie <>. Le défaire de la peur est une essentielle de la valeur d’Expiation des miracles.
Un miracle est une bénédiction universelle de Dieu par moi à tous mes frères. C’est le privilège des pardonnés de pardonner.
Les miracles sont un moyen de gagner la délivrance de la peur. La révélation induit un état dans lequel la peur a déjà été abolie. Ainsi les miracles sont un moyen et la révélation est une fin.
Les miracles louent Dieu par toi. Ils Le louent en honorant Ses créations et en affirmant leur perfection. Ils guérissent parce qu’ils nient l’identification au corps et affirment l’identification au pur-esprit.
En reconnaissant le pur-esprit, les miracles ajustent les niveaux de perception et les montrent dans leur juste alignement. Cela place le pur-esprit au centre, où il peut communiquer directement.
Les miracles devraient inspirer de la gratitude et non de la révérence. Tu devrais remercier Dieu de ce que tu es réellement. Les enfants de Dieu sont saints et le miracle honore leur sainteté, qui peut être cachée mais jamais perdue.
J’inspire tous les miracles, qui en fait sont des intercessions. Ils intercèdent pour ta sainteté et rendent saintes tes perceptions. En te plaçant au-delà des lois physiques, ils t’élèvent dans la sphère de l’ordre céleste. Dans cet ordre tu es parfait.
Les miracles t’honorent parce que tu es digne d’amour. Ils dissipent les illusions à ton sujet et perçoivent la lumière en toi. Ainsi ils expient tes erreurs en te libérant de tes cauchemars. En délivrant ton esprit de l’emprisonnement de tes illusions, ils rétablissent ta santé d’esprit.
Les miracles ramènent l’éprit à sa plénitude. En expiant le manque, ils établissent une protection parfaite. La force du pur-esprit ne laisse place à aucune intrusion.
Les miracles sont des expressions d’amour mais il se peut qu’ils n’aient pas toujours d’effets observables.
Les miracles sont des examples de justesse de pensée, qui alignent tes perceptions sur la vérité telle que Dieu L’a créée.
Le miracle est une correction introduite pars moi dans la pensée fausse. Il agit comme un catalyseur, morcelant la perception erronée et la réorganisant correctement. Cela te place sous le principe de l’Expiation, où la perception est guérie. Jusqu’à ce que cela se produise, la connaissance de l’Ordre divin est Impossible.
Le Saint-Esprit est le mécanisme des miracles. Il reconnaît à la fois les créations de Dieu et tes illusions. Il sépare le vrai du faux par Son aptitude à percevoir totalement plutôt que sélectivement.
Le miracle dissout l’erreur parce que le Saint-Esprit identifie l’erreur comme fausse ou irréelle. Cela revient à dire qu’en percevant la lumière, les ténèbres disparaissent automatiquement.
Le miracle reconnait chacun comme ton frère et le mien. C’est une façon de percevoir la marque universelle de Dieu.
L’entièreté est le contenu perceptuel des miracles. Ainsi ils corrigent, ou expient, la perception erronée du manque.
Une contribution majeure des miracles est qu’ils ont la force de te libérer de ton faux sentiment d’isolement, de privation et de manque.
Les miracles viennent d’un état d’esprit miraculeux, ou un état dans lequel l’esprit est prêt pour les miracles.
Le miracle est l’expression d’une conscience intérieure du Christ et l’acceptation de Son Expiation.
Un miracle n’est jamais perdu. Il peut toucher de nombreuses personnes que tu n’as même pas rencontrées et produire des changement insoupçonnés dans des situations dont tu n’es même pas conscient.
Le Saint-Esprit est le plus haut moyen de communication. Les miracles n’impliquent pas ce type de communication, parce que ce sont des mécanismes temporaires de communication. Quand tu retournes à ta forme originelle de communication avec Dieu par révélation directe, il n’est plus besoin de miracles.
Le miracle est un mécanisme d’apprentissage qui amoindrit le besoin de temps. Il établit un intervalle de temps hors du temps, non soumis aux lois habituelles du temps. En ce sens il est intemporel.
Le miracle est le seul mécanisme dont tu disposes immédiatement pour contrôler le temps. Seule la révélation le transcende, n’ayant absolument rien à voir avec le temps.
Le miracle ne fait pas de distinction de degré parmi les malperceptions. C’est un mécanisme de correction de la perception, efficace tout à fait à part à la fois du degré et de la direction de l’erreur. Cela est sa véritable non-discrimination.
Le miracle compare ce que tu as fait avec la création, accepte pour vrai ce qui est, en accord avec elle, et rejette comme faux ce qui ne l’est pas.

Mon salut vient de moi
Rien à l’extérieur de moi ne peut retenir
Au-dedans de moi sont le salut du monde
et le mien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s