Les Illusions

English

Les aventures d’un Messie réticent

C’était une question que j’ai entendue plus d’une fois, après la publication de Jonathan Le Goéland.. « Qu’est-ce que tu vas écrire ensuite, Richard ?  Après Jonathan, quoi ? »
J’ai répondu alors que je n’avais rien à écrire ensuite, pas un mot, et que tous mes livres ensemble disaient tout ce que je leur demandais de dire. Après avoir souffert de la faim pendant un certain temps, la voiture a repris possession et ce genre de choses, c’était amusant de ne pas avoir à travailler jusqu’au milieu de la nuit.
Pourtant, chaque été ou presque, j’emmenais mon biplan antique dans les mers verdoyantes du Midwest américain, les passagers prenais l’avion pour trois dollars et je commençais à ressentir une vieille tension – il me restait quelque chose à dire, et je ne l’avais pas dit.
Je n’aime pas du tout écrire. Si je peux tourner le dos à une idée, dans l’obscurité, si je peux éviter d’ouvrir la porte, je n’attraperai même pas un crayon.

Mais de temps en temps, il y a une grande explosion de verre volant, de briques et d’éclats à travers le mur avant et quelqu’un me saisit par la gorge et me dit doucement : « Je ne te laisserai pas partir tant que tu ne m’auras pas mis sur le papier.  C’est ainsi que j’ai rencontré Illusions.
Dans le Midwest, même, je m’allongeais sur le dos en m’exerçant à vaporiser les nuages, et je n’arrivais pas à sortir l’histoire de mon esprit….et si quelqu’un qui était vraiment bon à cela, qui pourrait m’enseigner comment mon monde fonctionne et comment le contrôler ?  Et si je pouvais rencontrer un super avancé……..et si un Siddhartha ou un Jésus venait à notre époque, avec un pouvoir sur les illusions du monde parce qu’il connaissait la réalité derrière eux ?  Et si je pouvais le rencontrer en personne, s’il pilotait un biplan et atterrissait dans la même prairie avec moi ?  Que dirait-il, comment serait-il ?

Peut-être qu’il ne serait pas comme le messie sur les pages tachées d’huile de mon journal, peut-être qu’il ne dirait rien de ce que dit ce livre.  Mais encore une fois, les choses que celui-ci m’a dit: que nous aimantons dans nos vies tout ce que nous avons dans notre pensée, par exemple – si c’est vrai, alors je me suis amené à ce moment pour une raison, et vous aussi.  Ce n’est peut-être pas une coïncidence si vous tenez ce livre; il y a peut-être quelque chose au sujet de ces aventures dont vous êtes venus ici pour vous souvenir.  Je choisis de le penser.  Et je choisis de penser que mon messie est perché là dehors sur une autre dimension, pas du tout une fiction, nous regardant tous les deux, riant pour le plaisir que cela se passe exactement comme nous l’avions prévu…..
Richard Bach

Imaginez
l’univers est beau
et juste
parfait,

le manuel m’a dit une fois.

Alors soyez sûr d’une chose:
le « Is » à imaginé
un peu mieux
que toi.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s